Les 4 différences principales entre la Belgique et le Luxembourg

Réalité et actualité d’une vie, d’une région ... pas comme les autres !

Les 4 différences principales entre la Belgique et le Luxembourg

Selon l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), le Luxembourg est le deuxième pays membre (sur 36 dont les Etas-Unis et le Japon) où le salaire moyen est le plus élevé. La Belgique s’en sort bien : elle est 8e avec un salaire annuel moyen de 52.080€.

Il y a 4 grandes différences entre la Belgique et le Luxembourg qui expliquent pourquoi il est plus avantageux d’y travailler.

1/ le coût société :

C’est-à-dire qu’au-delà du salaire brut donné par une entreprise à son employeur, cette entreprise doit encore s’acquitter d’autres charges fiscale. En Belgique on les appelle les ‘charges patronales’. Et ce « coût réel d’un salaire pour une société« , ça ne vous étonnera pas, est plus élevé chez nous qu’au Luxembourg: environ 10%.

2/ Différence brut/net :

« Généralement, en Belgique, on dit qu’on touche 60% de son salaire brut. Au Luxembourg, c’est plus de 80%« . Donc pour un salaire brut de 3.000€, un employé en Belgique recevra environ 1.800€. Ce même employé au Luxembourg touchera 2.630€. Tout comme en Belgique, il est évident que plus le salaire luxembourgeois augmente, plus il est imposé.

3/ les prestations sociales :

On parle ici des allocations familiales et des pensions, mais aussi d’un système se rapprochant fort de ce que la Wallonie tente de mettre en place sous le nom d’assurance autonomie. « Au Luxembourg, les salaires sont élevés et il y a 1,4% de la masse salariale qui est ponctionnée pour alimenter l’assurance dépendance. Il y a donc un fonds de financement autonome » pour maintenir les personnes âgées à domicile (fond auquel a très peu droit le frontalier malgré sa cotisation). Pour revenir à du concret: les allocations familiales, si elles ont été réformées en 2016 (on frôlait les 400€ par enfant…), restent plus élevées qu’en Belgique. Si les deux parents travaillent au Luxembourg (même s’ils habitent en Belgique), le ménage recevra 265€ par enfant, avec majoration en fonction de l’âge.

4/ règlements fiscaux avantageux :

« Les abattements fiscaux sont plus importants, et durent plus longtemps. Et sur les voitures de société, il y a un coefficient correcteur qui s’applique aux voitures électriques. Tout ça joue dans le salaire, au final« . Et pour les jeunes qui achètent une maison (l’immobilier est cher au Luxembourg), il y a aussi des avantages. « Les jeunes peuvent déduire le montant des emprunts qu’ils ont réalisés, et recevoir une prime liée à cet emprunt« . Une mesure qui existe partiellement en Belgique, mais les montants à déduire pour un emprunt hypothécaire ont été plafonnés, et les primes ou « crédit vert » sont régionalisés et nettement moins intéressants qu’au Luxembourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *