Le Ministre des Finances belge confond pandémie et fête des voisins !

Réalité et actualité d’une vie, d’une région ... pas comme les autres !

Le Ministre des Finances belge confond pandémie et fête des voisins !

5 mars :

Il est grandement question que le Ministre des Finances grand-ducal, Pierre GRAMEGNA, sollicite son alter ego belge pour suspendre la limitation actuelle des 24 jours de travail autorisés en-dehors du Grand-Duché, afin d’enrayer la propagation du virus aujourd’hui le plus célèbre de la planète.

Questionnés en ce sens par Benoît PIEDBOEUF, la 1re Ministre belge et son Ministre des Finances ont donné un accord verbal de principe.

Tout ceci reste bien entendu à confirmer et officialiser.

Mais si tel est le cas, la pratique du télétravail serait de facto encouragée. Surtout, il apparaîtrait de manière éclatante qu’elle est une solution simple et facile à mettre en œuvre.

Et une fois la voie ouverte…

12 mars :

Le télétravail fait partie des principales mesures adoptées, partout, en vue de réduire au maximum le risque de propagation de la pandémie.

En toute logique, il a été redemandé au Ministre belge des Finances de suspendre l’application de l’obligation, pour les frontaliers, d’être présents quotidiennement sur leur lieu d’emploi.

Autrement dit, d’autoriser temporairement le dépassement du quota des 24 jours.

Eh bien ! Ce jeudi, en séance plénière du Parlement fédéral, Alexander de Croo a simplement eu cette réponse ubuesque : « Il y a concertation avec les collègues voisins ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *